ECSP

Echelle d'évaluation de la communication sociale précoce

Evaluation de trois dimensions des compétences communicatives : l'interaction sociale, l'attention conjointe et la régulation du comportement.

Michèle GUIDETTI et Catherine TOURRETTE
21 taux

L’Échelle de la Communication Sociale Précoce évalue un secteur rarement pris en compte dans la tranche d’âge 3-30 mois : les compétences communicatives. Ce test s’avère particulièrement utile pour l’évaluation des enfants présentant un retard ou des dysfonctionnements communicatifs, ainsi que dans les recherches sur l’émergence du langage. Il a montré également son utilité pour l’évaluation du développement de la communication et du langage chez des enfants n’ayant pas encore fait l’objet de diagnostic spécifique.

3 dimensions évaluées

Cette échelle permet d’explorer trois dimensions des compétences communicatives :

  • L’interaction sociale
  • L’attention conjointe
  • La régulation du comportement

Dans diverses situations inductrices de comportements interactifs, l’enfant peut adopter différents rôles : il peut initier un comportement, y répondre ou contribuer à le maintenir.
L’ECSP propose 23 situations de communication destinées à susciter des comportements entre l’adulte et l’enfant.

L’ECSP et l’autisme...

Chez les enfants avec autisme, l’utilisation de l’ECSP présente deux intérêts majeurs. D’une part elle permet de faire une évaluation de la communication et du langage dans une perspective de diagnostic précoce. D’autre part chez l’enfant plus grand, l’échelle permet d’identifier et d’objectiver les déficits et les dysfonctionnements du langage et de la communication, mais aussi les éventuelles compétences, de façon à mettre en place un projet de prise en charge éducative et thérapeutique, de suivre le développement et l’évolution de l‘enfant au cours d’évaluations successives qui permettront également de vérifier l’efficacité de la prise en charge.

Ancrage théorique

L’ECSP, adaptation française d’une échelle américaine, a été construite à partir des théories sur la genèse des comportements communicatifs de Bruner et de Bates à partir de la théorie néopiagétienne de Fisher. Elle est issue des travaux de J. Seibert et A. Hogan qui ont donné lieu aux Early Social Communication Scales ou ECS (1982) dont certaines insuffisances ont été revues par Guidetti et Tourrette (standardisation, cotation, étalonnages sur une population d’enfants tout-venant).
 

Choisissez un produit Code Prix Disponibilité
80201K 1.245,82 € GREGO
80201M 47,01 € GREGO
80201P 60,00 € GREGO
*Prix HT (TVA 5,5% sur les manuels - 20% sur les autres articles)